Rythmes alimentaires

Ah, le brunch du dimanche matin !

Quoi de plus agréable que de traîner paresseusement au lit le dimanche matin et de faire du premier repas de la journée un gueuleton qui éclipsera le repas de midi. Reste à faire le bon choix en transformant ce petit déjeuner en vrai repas complet et non en débauche de sucre et de graisse qui appellera de nombreux grignotages dans l’après-midi et alourdira le bilan calorique de la journée.

C’est dans ces circonstances que le petit déjeuner à l’anglaise trouvera tout son intérêt. Vous augmenterez les quantités de sucres complexes, qu’il s’agisse de pain, de céréales ou de toute autre produit céréalier, en prenant soin de ne pas trop forcer sur les sucres et les graisses ajoutés. Faites vous plaisir avec une viennoiserie (et non plusieurs !), quelques crêpes, de la brioche ou tout autre gourmandise de votre choix, ajoutez-y du pain complet – avec du fromage ou tartiné de beurre et d’un peu de confiture ou de miel –, ou des céréales riches en fibres et peu sucrées. Vous pourrez aussi être un peu plus généreux en fruits et laitages, et vous n’oublierez pas d’introduire une source de protéines, sous forme par exemple d’œufs au bacon ou à la coque, de jambon, de viande froide, etc.

Bien souvent, ce brunch, même copieux et équilibré, ne vous mettra pas à l’abri d’un « petit creux » vers 16 h ou 17 h. Evitez alors de vous précipiter vers la boulangerie pour reprendre une pâtisserie ou une viennoiserie. Optez pour un petit sandwich au jambon ou au fromage agrémenté d’un laitage et d’un fruit, quitte à finir la journée avec un dîner léger (potage de légumes ou salade composée, laitage et fruit) si cela vous suffit.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?