Le pain et les féculents

Biscottes, toasts et pain de mie peuvent-ils remplacer le pain ?

Vous craquez pour le croquant de la biscotte ? Ou peut-être fondez-vous pour le moelleux du pain de mie ? On les consomme parce qu’on les aime, ou simplement parce qu’on n’a pas le temps ou le courage d’aller chercher du pain frais à la boulangerie. Mais que sont donc les biscottes, cracottes, toasts et autres petits pains suédois ? Du pain débarrassé de toute son eau, une sorte de « concentré de pain ». Mais comme la législation sur leur composition est plus souple, les industriels n’hésitent pas à en améliorer le goût avec un peu de sucre et des graisses, bien souvent saturées.

Ne pensez donc pas que les biscottes sont moins caloriques que le pain : non seulement les glucides et calories y sont concentrés (75 % de glucides et 400 kcal/100 g), mais elles sont aussi un peu plus riches en sucres simples et en lipides ! L’index glycémique sera variable selon la richesse en fibres : élevé pour les biscottes classiques, il sera nettement plus intéressant dans les produits au blé complet ou aux céréales, enrichis en fibres. Il serait donc excessif de bannir de votre table ces « pains secs » qui permettent de varier les plaisirs et se conservent longtemps, d’autant plus que les proportions d’additifs sont faibles et que les industriels tendent de plus en plus à les supprimer.

En revanche, évitez la consommation quotidienne de toasts briochés ou chocolatés, nettement plus riches en graisses saturées et qui emploient souvent les graisses de palme. C’est également le cas du pain de mie, dans lequel on trouvera en plus une multitude de conservateurs et autres « agents améliorants ».

En fait, rien ne remplacera le pain, notamment au petit déjeuner, tant pour son prix que pour son effet rassasiant. Et si vous aimez les toasts grillés, préférez plutôt les réaliser vous-même avec du pain traditionnel ou complet tranché, moins cher, qui se conserve très bien s’il est de qualité, et qui peut être congelé.

La galette de riz soufflé, aliment minceur ?

Certes, elle est peu calorique, avec ses 30 kcal par galette. Elle est aussi riche en fibres (il faut la préférer « bio » pour éviter les pesticides). Mais est-elle aussi « saine » qu’elle en a l’air ? Il semble bien que non, car son index glycémique atteint des sommets (85). C’est donc un sucre rapide ! Soyons clair : rien n’interdit d’en manger, mais ce n’est certainement pas un bon coupe-faim. Il faut des sucres lents pour obtenir un effet de satiété durable et fournir de l’énergie utile ; or, grignoter des galettes de riz revient presque à… grignoter des bonbons !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?