Les légumes et les fruits

Bulbes, graines et champignons : tout se mange !

Les bulbes, représentés par le poireau, l’ail, l’oignon et l’échalote sont d’intéressantes sources de sélénium, fameux oligo-élément qui retarde le vieillissement de nos cellules. Une récente étude italienne met en avant le rôle protecteur de l’ail et de l’oignon contre certains cancers. Ainsi une consommation régulière d’ail protégerait contre tous les cancers, exceptés ceux d’origine hormonale (prostate et sein). L’oignon ciblerait davantage la prévention du cancer colorectal, du larynx et des ovaires. Les composés soufrés présents dans les bulbes leur confèrent cette forte odeur typique qui ne ferait pas uniquement fuir les vampires, mais qui bloquerait aussi les modifications cellulaires anti-cancéreuses. N’en déduisez pas pour autant qu’il suffit d’une gousse d’ail par jour pour ne jamais développer de cancer : ce serait trop beau ! Mais n’hésitez pas à les utiliser comme aromates et initiez les enfants à leurs arômes puissants afin qu’ils s’y habituent progressivement. L’ail a d’autres avantages : il fluidifie le sang et limite donc la formation de caillots dans les artères, réduit la tension artérielle et possède des vertus antibiotiques. Il a en outre l’avantage de désactiver les nitrosamines, substances  cancérigènes formées à partir des nitrites, additifs présents dans les produits fumés et les charcuteries.

Mangez des champignons

Grâce à leur saveur plus douce, les haricots sont plus facilement appréciés. Ils sont une bonne introduction au monde des légumes pour ceux qui présentent quelques réticences. On peut décliner les traditionnels haricots verts en haricots beurres et haricots plats. Ils sont peu caloriques (environ 20 kcal/100 g) et faciles à digérer car une fois les « fils » retirés, leurs fibres sont tendres.

Les champignons sont d’excellentes sources de sélénium et de potassium. Les champignons de couche sont également dotés de remarquables teneurs en vitamines du groupe B, plutôt rares dans les autres légumes.

Les petits pois et le maïs font partie de la famille des graines. Ils sont nettement plus sucrés que les autres légumes, avec des teneurs proches des féculents : 9 % à 12 % de glucides pour les petits pois, 20 % pour le maïs (que l’on choisira garanti sans OGM) avec un index glycémique bas et une grande richesse en fibres. Une faible quantité de sucre est ajoutée aux conserves de petits pois, mais l’incidence sur la composition finale reste modeste.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?