Rythmes alimentaires

Comment devient-on « accro » au grignotage ?

A l’exemple du tabac et de l’alcool, la prise alimentaire devient l’objet de comportements compulsifs chez certains, entraînant un véritable état de dépendance. Certains neuromédiateurs, molécules hormonales permettant les échanges entre les cellules du cerveau, en seraient en partie responsables.

On s’intéresse particulièrement à la dopamine, hormone du désir, anti-stress et anti-dépressive, qui joue le rôle de « starter » dans notre vie quotidienne, nous permettant de bien démarrer la journée, d’être motivé et d’avoir envie de faire des projets. Les souris rendues incapables de synthétiser la dopamine perdent tout entrain et s’arrêtent de manger. Le processus est complexe mais peut être résumé ainsi : un stress ou un « coup de blues » va générer un déséquilibre dans la sécrétion de dopamine, entraînant une envie de manger compulsive. La prise alimentaire ferait alors plus que soulager l’angoisse : elle augmenterait le taux d’endorphine et de sérotonine, procurant un état de bien-être fugace mais ô combien réconfortant dans ce monde impitoyable !

Inégaux face à la gestion du stress

Dans tout comportement compulsif, il y a recherche de plaisir et compensation face à un excès d’angoisse et de tension… mais il y a toujours des dommages collatéraux ! Nous ne sommes naturellement pas égaux face à la gestion du stress : certains choisiront l’alcool, le tabac, ou des drogues illicites, tandis que d’autres rejoindront le groupe des accros au grignotage. Le choix de l’addiction ne dépend pas seulement des hormones, il est lié à l’histoire de chacun et aux armes dont il dispose pour affronter sans trembler les défis et les déceptions de sa vie.

On sait que pour se débarrasser d’une addiction, le meilleur moyen est le sevrage. C’est brutal et très éprouvant, mais cela peut marcher pour le tabac, l’alcool, les drogues (ou le jeu !). Malheureusement il nous est impossible de cesser de manger ! Pour sortir de cet esclavage, il est souvent nécessaire d’envisager une aide psychologique qui permettra d’apprendre à mieux gérer son stress tout en prenant conscience des éléments de son histoire qui ont conduit au choix de cet objet de dépendance.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?