Maigrir durablement

Déterminez votre objectif de perte de poids

En calculant votre IMC, vous savez maintenant dans quelle fourchette de poids il est préférable de se situer pour rester en bonne santé. Si vous êtes en surpoids (votre IMC est supérieur à 25) et que vous envisagez un régime, vous devrez déterminer avec une précision relative votre objectif pondéral.

Il est raisonnable de choisir un poids que vous avez déjà atteint dans un passé relativement récent (quelques années tout au plus, mais pas dix ou vingt ans plus tôt) et que vous êtes parvenu à maintenir sur une longue durée. Si pendant des années vous vous êtes maintenu à 58 kgpour 1,65 mcomme Lisa et que les circonstances de la vie vous ont fait prendre plus de dix kilos en un ou deux ans, l’objectif de revenir aux 58 kgn’est pas déraisonnable. Laissez-vous tout de même une marge : rappelez-vous comment vous étiez à 60, 62 et 65 kgpar exemple : était-ce tolérable, vous sentiriez-vous déjà beaucoup mieux dans votre peau à l’un de ces poids ? Fixez-vous donc une fourchette : par exemple entre 60 et 63 kg. En effet, on ne peut jamais dire avec exactitude le poids que l’on parviendra à atteindre ; pour éviter toute déception, mieux vaut se donner un peu de marge, car l’échec des régimes vient souvent du découragement né d’un objectif trop ambitieux.

Fixez-vous un objectif raisonnable

Si vous considérez que vous devriez vous délester de vingt kilos pour rejoindre la « norme », n’hésitez pas à fixer un premier objectif à dix kilos. Sur le plan de la santé, les médecins constatent une amélioration spectaculaire des anomalies métaboliques (diabète, cholestérol, etc.) avec un amaigrissement de 10 % chez les personnes obèses. Vous prendrez le temps de réfléchir, une fois les dix kilos perdus, à la nécessité ou non de continuer. Peut-être vous sentirez-vous déjà tellement mieux que vous opterez sagement pour la stabilisation.

En revanche, si vous avez toujours rêvé de peser52 kgmais ne les avez atteints que passagèrement, au prix d’efforts considérables, il faut se rendre à l’évidence : ce n’est pas votre poids de forme, ça ne le sera jamais et il faut vous fixer une objectif plus raisonnable. De toute manière, votre corps ne vous laissera souvent pas le choix : c’est lui qui déterminera votre poids de forme en refusant de descendre en dessous !

Les maladies liées à l’obésité

Les principales maladies qui peuvent être engendrées par l’obésité sont le diabète, les maladies cardio-vasculaires (hypertension, cholestérol, maladies cardiaques), les problèmes rhumatologiques (qui touchent en particulier le dos, les genoux et les hanches), les troubles respiratoires (apnée du sommeil, essoufflement à la marche), les problèmes veineux et cutanés (varices, ulcères de peau), les risques de calculs biliaires et le risque accru de complications en cas d’intervention chirurgicale.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?