Produits sucrés et boissons

Du thé pour s’hydrater et faire le plein de flavonoïdes

L’exploration des vertus antioxydantes du thé fait depuis plusieurs années l’objet de nombreuses recherches dans le monde médical. On sait que le thé contient des flavonoïdes, ces mêmes composés que l’on retrouve notamment dans le vin rouge, les oignons, les pommes, le café et le chocolat, et qui ont un rôle protecteur contre le stress oxydatif des cellules. Le professeur Catherine Rice-Evans, dans une étude réalisée en collaboration avec l’Unilever Health Institute, tend à montrer que les flavonoïdes auraient une capacité antioxydante très puissante, jusqu’à cinq fois supérieure à celle des vitamines C et E ! Nous manquons encore d’études fiables réalisées hors laboratoire pour confirmer ces données. Il est en effet très difficile de prouver l’effet de la consommation régulière dans la mesure où les grands buveurs de thé ont aussi bien souvent un mode de vie assez sain. La relation entre la consommation de thé et les facteurs de risques cardio-vasculaires a également fait l’objet de plusieurs études, avec le même doute relatif aux possibles biais.

Toujours est-il que le thé est très riche en flavonoïdes, que cette vertu – ne soyons pas racistes ! – concerne aussi bien le thé vert que le thé noir, et que ces substances passent dans l’eau au cours des premières minutes d’infusion. Si l’on considère en outre que le thé participe à l’hydratation du corps et est doté d’un petit effet stimulant grâce à la caféine qu’il contient (50 mg par tasse, contre 85 à 100 mg pour une tasse de café), on serait tenté de le conseiller, surtout peut-être aux fumeurs, particulièrement touchés par les phénomènes oxydatifs. Il a tout de même un inconvénient : il diminue l’absorption du fer fourni par l’alimentation. Il est donc préférable de le consommer en dehors des repas.

La chicorée, des vertus laxatives intéressantes

On ne lui connaît pas (pour l’instant) de propriétés antioxydantes, mais cette boisson issue de la racine de chicorée a ses qualités propres. Elle est naturellement riche en inuline, fibre soluble aux vertus laxatives aussi douces qu’efficaces. L’inuline aurait aussi un effet prébiotique, améliorant l’équilibre de la flore bactérienne du côlon. Elle ne contient pas de caféine et constitue donc une bonne solution pour ceux qui supportent mal le café et le thé.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?