Faire des économies

Et si on recyclait les épluchures ?

C’est tout un art… à pratiquer uniquement avec des fruits et légumes provenant de l’agriculture biologique (voir chapitre suivant). Utiliser les déchets provenant de cultures classiques reviendrait à faire un festin d’engrais chimiques et de pesticides !

On sait que les vitamines se concentrent à la surface des végétaux et que la peau de certains d’entre eux renferme de puissants antioxydants. Il peut être intéressant d’utiliser les épluchures (soigneusement lavées bien sûr) de certains d’entre eux pour réaliser des bouillons parfumés. On laissera le temps aux minéraux et vitamines de passer dans l’eau (non salée pour une bonne diffusion) puis on passera le bouillon au tamis pour retirer les épluchures. Il pourra servir à réaliser des soupes, courts-bouillons, rizotto ou fonds de sauce.

Les fanes de radis et de navets, les cosses des petits pois et les tiges d’oignons nouveaux permettront de réaliser des potages originaux. Les fanes pourront aussi être mixés et servir de base à une sauce très réussie. La peau des fruits peut aussi être recyclée grâce au blender pour entrer dans la composition de smoothies. Plus classiquement, pensez aux écorces d’agrumes bio pour agrémenter les sauces, pâtisseries, plats exotiques, etc. Enfin, ne jetez pas trop vite les premières feuilles du chou vert : elles pourront être farcies ou feront de jolies et savoureuses papillotes, pour la cuisson des poissons par exemple.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?