Maigrir durablement

Faire le bilan de ce qu’on mange

Vous vous sentez prêt à reprendre en main votre alimentation et à augmenter votre activité physique, à changer les habitudes que vous avez identifiées comme probables causes de votre surpoids ? Vous pouvez alors clore cette phase d’introspection par un bilan alimentaire.

Comment procéder ? Le plus simple est de noter pendant quelques jours (au minimum trois jours, au plus une semaine) tout ce que vous mangez. Bien sûr, il faudra faire preuve d’honnêteté et ne pas changer vos habitudes à cette occasion ! Notez absolument tout ce que vous mangez et buvez (en dehors de l’eau), et laissez une colonne sur laquelle vous pourrez noter les heures et l’état d’esprit dans lequel vous étiez au moment de manger (vous sortiez d’une prise de bec avec votre chef, vous étiez affamé(e) et épuisé(e), ou au contraire dans un contexte détendu et convivial, etc.).

La lecture des chapitres précédents de ce livre doit vous permettre de procéder à une analyse experte de ce journal de bord : trop de grignotage, une trop forte tendance à se laisser aller dans les moments conviviaux, des repas déséquilibrés, une attente trop longue entre les repas…

Nous faisons tous beaucoup d’erreurs, qu’on en soit ou non conscient. L’analyse de vos habitudes permettra de relever vos propres travers, de faire ressortir les erreurs que vous pourrez le plus facilement éviter, d’en déterminer les causes et de développer des stratégies ciblées.

Et si votre alimentation est parfaite ?

Eh oui, cela arrive, et c’est beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit. On voit même des personnes obèses qui ont un appétit de moineau, ne font jamais le moindre écart et ne perdent pourtant pas un gramme. Ce sont souvent les victimes de régimes trop restrictifs et trop répétés, dont le métabolisme a été malmené par le phénomène « yoyo ». Le seul recours consiste à réintroduire progressivement une alimentation moins restrictive, pour permettre au « métabolisme de base » (lire page XXX) de retrouver des valeurs plus normales, avant de penser à un éventuel régime. Si c’est votre cas, mieux vaut être patient et vous faire aider par un professionnel pour une prise en charge personnalisée.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?