Faire des économies

Fruits, légumes et féculents à chaque repas sans vous ruiner

Souvenez-vous qu’en choisissant des fruits et légumes de saison, vous les prendrez au moment où ils sont gorgés de vitamines et de minéraux… et les moins coûteux. Pour les autres, n’hésitez pas à recourir aux surgelés : ils sont pratiques, moins chers que les produits frais venus du bout du monde, et tout aussi bons sur le plan nutritionnel. Complétez avec des conserves.

Enfin, mangez des féculents. Ils sont bon marché, tout le monde les aime et ils peuvent être présents à chaque repas, couplés avec des légumes. Pourquoi acheter des frites surgelées chères et vecteurs de mauvaises graisses, quand les pommes de terre fraîches, à l’eau, à la vapeur, en salade ou revenues à la poêle avec peu de matière grasse sont si légères pour le porte-monnaie et nettement plus saines ?

Les vertus des légumes secs ne vous sont plus inconnues. Leur prix est modique, surtout lorsqu’ils sont vendus à l’état brut, et ils ne sont pas difficiles à cuisiner. Ils présentent cependant l’inconvénient d’une préparation longue : trempage au moins six heures (sauf pour les lentilles vertes, plus chères) et cuisson longue. Mais il n’y a pas meilleur rapport qualité nutritive/prix. Alors, puisqu’elles cuisent toutes seules, pourquoi ne pas les préparer le week-end en prévision des repas de la semaine ? Vous pouvez aussi les prendre précuites ; leur prix reste très raisonnable.

Le pain est peut-être le seul aliment sur lequel, à moins de la fabriquer soi-même, il est justifié de concéder une petite dépense supplémentaire. Car acheter un pain à bas prix revient souvent à choisir un produit industriel et/ou de mauvaise qualité. Les pains un peu plus chers sont meilleurs sur le plan nutritionnel, et se conservent mieux… ce qui peut finalement vous faire faire des économies.

Les aliments chers dont on peut se passer

En période de vaches maigres, évitez de mettre dans votre panier boissons sucrées, eau minérale, boissons alcoolisées, biscuits et confiseries, crèmes et entremets, laitages aromatisés et aux fruits, plats cuisinés, salades en sachet et autres crudités prêtes à l’emploi, produits allégés ou enrichis (lait multivitaminé, etc.), vinaigrettes et sauces du commerce, riz ou blé en sachets-cuisson ou précuits, biscuits apéritifs, saucisson, quiches et pizzas du commerce.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?