Produits sucrés et boissons

La confiture

Certains éprouveront peut-être une bouffée de nostalgie à l’évocation du pot de confiture préparé par une grand-mère dévouée et des ruses qu’ils déployaient pour en voler discrètement quelques cuillères. Bien que peu d’entre nous aient encore le temps et la patience de les préparer eux-mêmes, les confitures, gelées et marmelades restent le produit sucré préféré des français. La qualité d’une confiture est déterminée par sa richesse en fruits : plus on monte dans la gamme, plus la teneur en fruit est importante et l’ajout de sucre réduit. Mais il s’agit toujours d’un produit sucré, avec 60 % à 70 % de glucides, peu de fibres, une vitamine C volatilisée par la cuisson et une teneur en minéraux bien faible en regard des quantités consommées. On mange donc de la confiture… parce que c’est bon sur les tartines et dans les yaourts ! Et après tout, pourquoi toujours chercher des atouts nutritionnels ?

Pour avoir une idée de l’apport en sucre que cela représente, voici quelques équivalences.

  • Une cuillère à dessert de confiture équivaut à 1,5 morceau de sucre (8 g).
  • Une coupelle individuelle (20 à 40 g) servie en restauration équivaut à deux à quatre morceaux de sucre.

Confiture allégée : ça vaut le coup ?

Moins de sucre, plus de fruits… Leur composition affiche 55 % (Confipote) à 70 % (confitures allégées ou « diététiques ») de fruits, ce qui permet de passer des 65 % de glucides d’une confiture traditionnelle à des teneurs variant de 32 % à 50 %. Outre le gain calorique, on peut leur reconnaître un goût de fruit plus « authentique ». Côté inconvénients, il faut avouer que leur teneur réduite en sucre incite à en mettre plus (voire à les consommer à la petite cuillère comme des compotes !). Autre problème : moins il y a de sucre, moins la conservation est bonne, les plus « light » devant être conservées au réfrigérateur et consommées assez rapidement. Enfin, elles sont chères ! Tout cela ne plaide guère en la faveur d’une économie calorique somme toute faible étant données les quantités habituellement consommées.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?