Produits sucrés et boissons

La mode inquiétante des boissons énergisantes

Elles sont censées donner des ailes aux adolescents et jeunes adultes. La plus célèbre de ces boissons est le Red Bull, contre laquelle les autorités françaises se sont dressées durant douze longues années, lui interdisant fermement de passer nos frontières… pour finalement céder en avril 2008 et permettre à son créateur autrichien Dietrich Mateschitz de faire une entrée en fanfare sur le marché français. Précisons que l’autorisation est assortie d’une mise « sous surveillance » du produit (sic.).

Ce n’est pas tant sa teneur en sucre qui inquiète les spécialistes de la santé que sa richesse en caféine et autres excitants. En effet, ces boissons contiennent toutes des agents toniques, et notamment du guarana, une plante qui renferme deux fois plus de caféine que le grain de café. L’utilisation de plantes (guarana, ginseng) et l’ajout de vitamines et d’arginine ou de taurine (acides aminés stimulant la contraction cardiaque) peut faire croire à des produits « naturels » – donc sans danger – et, surtout, les placent en dehors de toutes les réglementations existantes. Ainsi, les teneurs en caféines sont extrêmement variables : alors que certaines de ces boissons n’en apportent pas plus qu’une demi-tasse de café, d’autres en renferment l’équivalent de trois tasses ! Inutile de déchiffrer les étiquettes, elles sont de toutes manières peu fiables.

Un vrai danger à hautes doses

Pourquoi un tel engouement malgré un goût assez peu agréable ? Parce qu’à forte dose, ces boissons permettent de faire la fête jusqu’au bout de la nuit sans ressentir de fatigue et atténueraient les effets visibles de l’alcool ; ce qui permet de boire davantage et plus longtemps ! Malheureusement, un nombre croissant de jeunes développent divers troubles tels que palpitations cardiaques, troubles digestifs, insomnie, anxiété, irritabilité, angoisses, troubles de concentration… et certains finissent leur soirée aux urgences après avoir bu plusieurs cannettes d’affilée, pris en charge par des équipes médicales qui commencent à bien connaître le phénomène et ses conséquences.

Ce n’est là ni le premier ni le dernier comportement extrême de la part des jeunes qui inquiète les parents et les pouvoirs publics. Chacun sait que ce type de comportement finit généralement par s’atténuer et disparaître au fil des ans. Le plus choquant est sans doute l’arrogance et le cynisme de certains industriels et la liberté d’action qu’on leur accorde.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?