Les produits laitiers

La place du fromage dans l’équilibre alimentaire

Les fromages représentent la deuxième source de protéines animales, après l’ensemble viandes-poissons-œufs. La qualité de ces protéines est cependant légèrement inférieure. De plus, la richesse des fromages en graisses animales, donc saturées, invite à la prudence, bien que celles-ci semblent peu impliquées dans le risque de maladies cardiovasculaires. Comme toujours, une consommation raisonnable, même si elle est quotidienne, permettra d’acquérir les avantages sans les inconvénients ! Et parmi ces avantages, outre la présence en quantités appréciables de vitamines A, B, D et de phosphore, on trouve bien sûr le calcium, d’autant plus présent que le fromage est sec. Une part de fromage à pâte dure apportera plus de 300 mg de calcium, son équivalent à pâte molle 100 à 180 mg, et l’on descendra à 60 mg et moins pour les fromages frais. Faut-il pour autant privilégier les fromages à pâte dure ? Non, car ce sont aussi les plus riches en graisses, et ils renferment moins de ferments que les autres.

A l’exception des fromages fondus, on ne trouve le lactose qu’à l’état de traces dans les fromages : ils sont quasiment dépourvus de glucides. On pourra donc les consommer sans crainte de réveiller une intolérance au lactose.

Enfin, les fromages sont riches en sel, ajouté lors de leur fabrication. Les plus salés sont ceux à pâte persillée comme le roquefort et le bleu, ainsi que les fromages fondus et à tartiner, la feta, le maroilles, le munster et le parmesan.

Les bonnes graisses du fromage de brebis

Le fameux régime méditerranéen ne jure que par eux : roquefort, feta, etorky… Le fromage de brebis, consommé depuis des millénaires par les Crétois, aurait contribué à leur extraordinaire protection contre les maladies cardiovasculaires. Leur richesse en acide alpha-linolénique, l’un des fameux oméga 3, justifie qu’ils soient les seuls fromages conseillés pour la prévention de ces maladies. Cela ne les empêche pas d’être à peu près aussi gras que les autres et de contenir principalement des graisses saturées (2/3 des lipides totaux).

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?