Se mettre au bio

Le bio peut-il nourrir le monde ?

L’idéal ne serait-il pas la généralisation de l’agriculture biologique au niveau mondial ? Cela permettrait de sortir de la conception élitiste de ce modèle alimentaire et d’atteindre un niveau d’efficacité fort en matière de protection de l’environnement.

Mais voilà : parviendrait-on alors à assurer les besoins alimentaires de toute la planète ? Beaucoup de spécialistes ont longtemps prétendu que c’était impossible, et qu’il fallait se résoudre à considérer le bio comme un produit de luxe. Ce discours était largement relayé par les détracteurs du bio, convaincus qu’il était imparable. Ils n’avaient pas prévu qu’en mai 2009, la très sérieuse Food and Agriculture Organisation des Nations Unies (FAO) allait tenir le discours inverse. Les 350 experts réunis dans le cadre de Conférence internationale sur l’agriculture biologique et la sécurité alimentaire ont en effet présenté l’agriculture biologique comme un moyen efficace de lutte contre la malnutrition. Ce sont les résultats d’études menées par des chercheurs de l’université du Michigan qui ont amené la FAO à considérer que la conversion mondiale à l’agriculture biologique, incluant une implantation locale dans les pays en voie de développement, permettrait d’apporter à chaque individu entre 2640 et 4380 kcal par jour.

Rappelons au passage que 854 millions de personnes souffrent de malnutrition sur notre planète, malgré l’usage de techniques de culture modernes, génératrices de surproduction et fortement exportatrices… Car le problème de la faim dans le monde réside dans la pauvreté : rien ne sert de produire de la nourriture en grande quantité si les gens n’ont pas assez d’argent pour l’acheter. Si la volonté politique et économique était au rendez-vous, l’agriculture biologique pourrait permettre aux pays les plus pauvres de s’auto-suffire et de sortir du cercle vicieux de la faim et de la dépendance alimentaire vis à vis de l’Occident.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?