Déjouer les pièges

Le talent du pizzaiolo

La cuisine italienne est une des plus fines au monde. Elle a l’avantage d’être riche en fruit et légumes, en sucres complexes et en graisses végétales : rien que des choses bonnes pour la santé.

Mais gare aux contrefaçons ! La pizza est un plat qui s’intègre à merveille au nouveau mode de vie des pays occidentaux. Les américains l’ont bien compris et ont quelque peu perverti ce plat traditionnel en mettant sur le marché des pizzas à pâte insipide (une aberration, l’identité de la pizza reposant essentiellement sur la qualité de sa pâte !) garnies de viande grasse noyée sous une épaisse couche de fromage.

Préférez la vraie cuisine italienne, qui vous donne à choisir entre les pâtes al dente ou l’authentique pizza. Si vous voulez limiter les calories, les deux conviendront, à condition de préférer les pizzas classiques (quatre saison, napolitaine, marguerita…) à celles au chorizo ou aux quatre fromages, sans y ajouter de l’huile pimentée, ou de se contenter du plat de pâtes sans y associer de la viande ou du poisson. Le parmesan a tellement de goût qu’il est inutile d’en mettre beaucoup… et c’est tant mieux, car c’est un des fromages les plus gras !

Le plat de lasagnes a ses inconditionnels, tel le chat Garfield de la bande-dessinée de Jim Davis, prêt à tout pour s’en procurer. Mais Garfield est plutôt bien en chair, et c’est ce qui pourrait vous arriver si vous en abusez ! Gare aussi aux glaces italiennes : elles sont délicieuses mais très riches en calories. Le tiramisu, gras et sucré est également peu conseillé pour qui tient à garder la ligne.

Enfin n’est pas nécessaire de manger du pain avec la cuisine italienne, elle est suffisamment pourvue en farine de blé. D’ailleurs, en Italie, manger du pain avec des pâtes est considéré comme une hérésie.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?