Comment maigrir

Les aides minceur

Les produits présentés comme des « aides minceur » ne remplacent en aucun cas le régime et l’activité physique ; ils peuvent seulement aider et soutenir dans les moments difficiles. Ils présentent tous l’inconvénient majeur de n’être efficaces que durant la période où on les emploie. Leurs effets cessent dès qu’on les arrête. Les effets sur le porte-monnaie sont en revanche bien réels !

On pense souvent que les traitements à base de plantes ne présentent aucun risque pour la santé, puisqu’ils sont naturels. C’est loin d’être vrai (la plupart des poisons aussi sont naturels !). Vous trouverez chez votre pharmacien des tisanes diurétiques censées vous aider à perdre du poids. Non seulement elles sont inefficaces puisqu’elles ne vous font perdre que de l’eau (très vite reprise), mais elles présentent un réel danger de déshydratation en cas d’utilisation importante et prolongée.

Les algues coupe-faim

D’autres plantes sont employées dans la fabrication de modérateurs d’appétit. Ce sont des algues qui gonflent dans l’estomac et atténuent la sensation de faim. Elles ne sont pas dangereuses et généralement assez bien tolérées, à condition de respecter les doses recommandées. Elles ne fournissent aucune solution à long terme mais peuvent aider les gros appétits à passer les premières semaines de régime, quand la faim se fait sentir.

Fuyez  les pilules censées brûler les graisses, qu’elles soient à base de caféine (gare aux effets secondaires : insomnie, tachycardie, etc.), de pamplemousse ou de tout autre molécule soit disant miraculeuse.

Les crèmes amincissantes donnent de très modestes résultats, mais elles ne sont pas dangereuses et ont l’avantage d’encourager à prendre soin de son corps. Cela fait tout de même cher l’effet psychologique…

Alli : trop d’effets secondaires pour un résultat décevant

On ne peut passer sous silence la mise sur le marché d’Alli, pilule amincissante de la dernière génération. Il ne s’agit en aucun cas d’une pilule miracle : elle n’est prescrite qu’en complément d’un régime, et ne devrait être distribuée que sur prescription médicale (cette obligation légale est malheureusement souvent contournée). Les effets d’Alli sur le poids sont assez modestes, et ses effets secondaires peu sympathiques (diarrhées, maux de ventre). Son principe actif permet de réduire l’absorption de graisses : elle n’a donc aucun intérêt si vous suivez les conseils diététiques requis, et peut même générer des carences en acides gras essentiels à terme.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?