Produits sucrés et boissons

Les crèmes glacées

C’est en 1851, aux Etats-Unis, que fut inaugurée la première usine de crèmes glacées. Depuis, les glaciers rivalisent d’imagination pour réaliser de subtils desserts qui font fondre de plaisir les gourmands du monde entier. Les français sont de petits consommateurs de glaces et sorbets avec un peu moins de sept litres par an et par habitant, au regard des habitants des pays nordiques (13 litres par an !).

Les plus caloriques sont les spécialités glacées sophistiquées qui connaissent un essor florissant : 300 kcal minimum pour un Magnum, 263 kcal pour un petit pot de glace américaine vanille-noix de pécan, 250 kcal pour une barre chocolatée glacée au caramel, 245 kcal pour un cône pistache (mais 150 kcal seulement pour un cône fraise), 200 kcal pour un soufflé glacé. Et bien sûr, ce sont les sucres simples et les graisses d’origine animales qui y sont le plus représentées. Autant dire qu’il s’agit bien là d’aliments plaisir, dont les seules vertus nutritionnelles résident dans le calcium, présent en quantités variables selon la proportion de lait.

Si vous craignez pour votre ligne, orientez-vous plutôt vers les boules de glace classiques (120 kcal pour les boules de glace au lait et 150 à 180 kcal pour les crèmes glacées) les bâtonnets (140 kcal en moyenne par unité et seulement 70 kcal pour les mini bâtonnets), et mieux encore, les sorbets aux fruits : deux boules (125 ml) apportent environ 100 kcal. Mais tout de même, gare aux excès !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?