Les produits laitiers

Les desserts lactés : un plaisir qui peut peser lourd !

Comment résister au « petit goût de reviens-y » de toutes ces crèmes, mousses, liégeois et autres desserts plus appétissants les uns que les autres ? Les industries laitières ont bien compris comment nous rendre « accro » à toutes ces douceurs, en flattant nos papilles et en proposant sans cesse de nouvelles recettes qui attirent notre curiosité. Elles ne sont pourtant pas sans conséquence sur notre ligne et notre équilibre alimentaire.

Avec en moyenne une teneur en sucres totaux atteignant 20 à30 gpar pot (l’équivalent de cinq morceaux de sucre !) et10 gde lipides (soit une cuillère à soupe d’huile), les desserts lactés représentent un apport calorique de 200 kcal à l’unité. Quant à l’apport en calcium, il est souvent moins intéressant que celui du yaourt.

Les mousses sont généralement moins riches en calories (100 à 120 kcal par pot), du fait qu’elles sont pleines… d’air ! Elles n’ont que l’intérêt du goût, qui repose sur la valeur des arômes, naturels ou artificiels, mais aussi sur le sucre et les graisses, car elles sont nettement plus pauvres en calcium.

Mieux vaut donc ne pas abuser de ces desserts ; et pourquoi pas, si on les aime vraiment, d’en réapprendre les vraies recettes ? Une excellente occasion de se réunir autour du fourneau pour réaliser de succulentes crèmes au lait demi-écrémé et raisonnablement sucrées. Car tous ces produits industriels valent-ils vraiment la crème brûlée maison ?

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?