Les légumes et les fruits

Les fruits secs : des concentrés de fruits

Ils ne sont pas très différents des fruits frais, et c’est bien normal… puisque ce sont des fruits frais qu’on a fait sécher dans le but premier d’en prolonger la conservation. Ainsi déshydratés, ils concentrent dans un faible volume tous les éléments nutritifs des fruits frais, à l’exception de la vitamine C, qui ne résiste pas à une aussi longue exposition à l’air. S’ils ont parfois mauvaise presse, c’est qu’ils concentrent aussi le sucre et les calories. Or, il est assez aisé d’avaler en quelques minutes l’équivalent d’un demi-kilo de fruits frais (soit trois fruits environ) réduit à un petit ramequin de fruits secs !

Ils ont la fibre

Mais il serait dommage de tirer pour autant un trait dessus. Tous sont d’abord de formidables pourvoyeurs de fibres, avec une mention spéciale pour les figues, les dattes et les pruneaux. Ce sont aussi d’excellentes sources de magnésium (surtout la banane sèche) et de potassium, éléments indispensables à l’équilibre du système nerveux. Les abricots secs sont en plus riches en provitamine A, vitamines B3 et E et en fer (bien que celui-ci ne soit pas très bien absorbé en l’absence de vitamine C). La figue sèche renferme pour sa part d’intéressantes quantités de calcium, de vitamines du groupe B et de minéraux.

Bref, il est incontestablement préférable de grignoter des fruits secs plutôt que des bonbons… malgré un résultat sur la silhouette pas forcément meilleur ! Mais si vous savez modérer votre consommation (il suffit de garder à l’esprit qu’un fruit sec égale un fruit frais), ils permettent de varier l’alimentation, s’emportent partout, constituent une excellente collation pour les sportifs et s’intègrent remarquablement aux plats salés mijotés (les tajines, par exemple).

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?