Comprendre l'etiquetage

Les logos officiels

L’étiquetage s’est considérablement affiné ces dernières années, mais il n’est pas toujours aisé de faire la part entre les labels officiels et ceux qui relèvent du marketing publicitaire. L’étiquetage nutritionnel peut être également un peu déconcertant et il n’est pas aisé d’en tirer des conclusions qui permettront d’influencer ses choix.

Les logos officiels de qualité répondent tous à un cahier des charges précis. Ils sont soumis à des procédures d’accréditation menées par le Comité français d’accréditation (COFRAC).

  • Label Rouge: Il garantit un niveau de qualité supérieur, sur le plan des procédures de fabrication, du choix des matières premières et du goût du produit. Les gourmets peuvent donc s’y fier. C’est un label spécifiquement français qui n’a pas actuellement d’équivalent européen.
  • Produit certifié: Ce logo créé en 1990 souligne un niveau de qualité supérieur à celui des produits courants. Par exemple le jambon sans polyphosphates et les fruits cueillis à maturité, arborent ce logo.
  • Appellation d’origine contrôlée (AOC). Créé pour les vins et eaux de vie en 1935, ce label a été étendu à de nombreux produits. Il garantit une origine géographique et un savoir-faire local. Ainsi, le roquefort est lié à une AOC depuis 1925 : il ne peut être fabriqué que sur le territoire de Roquefort, dans la région des causses de l’Aveyron, et selon les mêmes méthodes de fabrication qu’à son origine.
  • Appellation d’origine protégée (AOP). C’est l’équivalent européen de l’AOC. Autres labels européens, l’Indication géographique protégée (IGP) garantit un lien avec la région d’origine (par exemple pour un produit régional utilisant des matières premières locales mais fabriqué ailleurs), et la Spécialité traditionnelle garantie (STG) témoigne de la fidélité à une recette traditionnelle.
  • Agriculture biologique. Comme nous l’avons vu, les logos français et européens coexistent.

Ce sont là les seuls labels officiels à ce jour. Méfiez-vous des imitations !

Le mystère du code barre

Tel un code secret indéchiffrable, les chiffres inscrits sous le code barre attisent votre curiosité ? Eclaircissons ce mystère : les deux premiers indiquent le pays d’origine, les cinq suivants le fabricant ou le distributeur, suivis du nom de code du produit en cinq chiffres encore. Le dernier chiffre est une clé de contrôle. Quant aux zébrures, elles permettent la lecture optique en caisse. Rien de bien excitant…

 

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?