Produits sucrés et boissons

Ne buvez pas trop chaud !

Les apparences sont parfois trompeuses. Alors que le thé passe pour un excellent anti-radicaux libres, censé offrir une protection efficace contre le cancer, on constate dans certaines régions grandes consommatrices de thé un très fort taux de cancers de l’œsophage – la province du Golestan, en Iran, bat tous les records. La consommation d’alcool y est pourtant inexistante, puisque la population est musulmane. La publication en 2009 des résultats d’une étude menée par le professeur Malekzadeh, du Centre de recherche sur les maladies digestives de Téhéran, a permis d’éclaircir ce mystère : ce n’est pas le thé noir consommé en grande quantité qui est responsable de ce triste record, mais bien la température à laquelle ce thé est bu !

Un risque de cancer plus élevé

Une autre étude menée en Chine en 2008 conduisait aux mêmes conclusions. Elle comparait deux districts d’une province chinoise, toutes deux grandes consommatrices de thé vert. Dans l’une, on a coutume de le boire brûlant ; la mortalité par cancer de l’œsophage s’y est révélée plus élevé d’un tiers que dans l’autre.

Une température supérieure à65 °C provoque une brûlure superficielle de la paroi œsophagienne qui, à terme, va favoriser le développement de tissus cancéreux. Qu’il s’agisse de café, de potage, de thé, de chocolat ou de vin chaud, ne les buvez pas trop chauds !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?