Déjouer les pièges

On mange quoi à la cantine ?

La cantine a aujourd’hui changé d’identité : elle se fait appeler restauration scolaire ou d’entreprise et est soumise à des exigences de qualité très strictes. Bien sûr, elle n’est pas toujours de bonne qualité et doit encore et toujours faire l’objet d’améliorations afin que s’efface définitivement le souvenir des repas insipides qui remplissaient les poubelles à défaut des estomacs.

Mais sachez-le, il est tout de même beaucoup plus facile de faire un repas équilibré et rassasiant au self de votre entreprise qu’en apportant votre gamelle de la maison ou en sortant manger à l’extérieur. Bien sûr, l’idéal est de faire partie d’une grande entreprise pour bénéficier d’un large choix de plats, mais on peut aussi se contenter d’une carte plus restreinte. Pour éviter les kilos superflus, adoptez comme règle simple de réserver les plaisirs gourmands aux repas en famille ou entre amis du week-end, et suivez les conseils suivants.

  • Prenez un hors d’œuvre, il vous rassasiera utilement. Choisissez plutôt des crudités à assaisonner vous-même. Évitez les charcuteries, elles ne sont généralement pas excellentes en collectivité, ainsi que les entrées en mayonnaise (œufs mayo, céleri rémoulade, etc.).
  • Ne vous affolez pas si la viande ou le poisson baignent dans la sauce : il suffit de laisser celle-ci dans l’assiette ! Prenez soin de mettre de côté le gras de la viande, et optez pour la variété en alternant viandes et poissons.
  • Choisir systématiquement les légumes verts en accompagnement n’est pas la bonne solution : vous aurez faim l’après-midi. De plus, ils nagent parfois tellement dans le beurre que même les frites paraissent moins grasses ! L’idéal est de toujours panacher légumes verts et féculents (riz, pâtes, pommes de terre, légumes secs), sans demander un « rab » de sauce par dessus ! Réservez les frites à un repas par semaine.
  • Le cuisinier est aussi un pâtissier hors pair ? Gare à la tentation, vous pourriez le regretter en montant sur la balance. Ne craquez que lorsqu’il s’agit vraiment de votre dessert préféré, et optez plutôt pour les laitages simples (ou le fromage, si vous n’en mangez pas le soir) et les fruits. Si vous êtes sujet aux fringales de fin d’après-midi, prenez un fruit supplémentaire au passage, il vous sera bien utile pour résister à la boîte de bonbons de votre collègue !
  • Buvez de l’eau et modulez votre consommation de pain en fonction du contenu du repas.

Soyez malin !

Essayez de vous attirer la sympathie des serveurs, ce sera bien utile pour obtenir quelques aménagements, comme bénéficier de tranches de jambon au cas où le plat du jour ne vous conviendrait pas ! N’hésitez pas, si la tendance du cuisinier est de faire baigner les légumes dans un jus de graisse, à lui suggérer d’instaurer à l’essai un plat de légumes « régime » : comme beaucoup plus de personnes qu’on ne le croit se préoccupent de leur ligne, il s’apercevra vite que ce type de plat fait un tabac, et vous bénéficierez d’un choix supplémentaire !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?