Les poissons

Pêche en eau profonde : un trésor dilapidé

Que l’on soit sensible ou non au sort des espèces animales en voie d’extinction, on ne peut nier la réalité du drame qui se prépare dans nos océans : les unes après les autres, des centaines de variétés de poissons disparaissent, et l’immense vivier qui a abrité les premières espèces vivantes – et nos propres ancêtres ! – depuis l’origine de notre monde est en train de se vider.

D’un point de vue purement égoïste, la pénurie va d’abord se faire sentir dans notre assiette, puisque les choix vont progressivement se restreindre et le prix du poisson grimper en flèche. Sur un plan plus global, cet appauvrissement des fonds marins risque d’avoir des conséquences en chaîne sur l’écosystème planétaire. Ne sommes-nous pas en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis ?

Menacés de disparition

L’extension de la pêche en eau profonde est à ce titre fort préoccupante. Le grenadier, l’empereur, le siki,  la lingue bleue, le sabre noir… autant de jolis noms apparus ces dernières années sur les étals des poissonniers. Bien que pêchés depuis les années 1980 seulement, les poissons vivant à plus de 400 mètres de profondeur sont déjà menacés de disparition ! Avec ses 65 000 tonnes par an, la pêche en eau profonde reste pourtant marginale. Elle n’est pas d’un grand poids économique, mais elle touche des espèces très fragiles dont les réserves sont très longues à se reconstituer. Il s’agit en effet de poissons vivant de 60 à 150 ans, et il faut leur laisser un répit beaucoup plus long que les autres espèces pour qu’ils arrivent à maturité sexuelle et puissent se reproduire. Or, leur saveur est plaisante et ils sont actuellement plutôt bon marché, ce qui explique l’engouement qu’ils suscitent dans la restauration collective. Nombreux sont les scientifiques et écologistes qui militent pour un moratoire sur cete pêche, réclamant au moins sa limitation et au mieux son interdiction. A chacun d’agir selon sa conscience et en connaissance de cause !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?