Savoir conserver

Que faut-il ranger dans les placards ?

Tous les produits présentés à la vente sur des étagères peuvent théoriquement être conservés à température ambiante : lait et laitages stérilisés UHT (certaines crèmes, crème fraîche liquide, etc.), conserves en métal ou en verre, aliments séchés ou conservés dans le sel (saucisson sec, jambon sec, etc.), sauces en bocal ou briques en carton, soupes en briques, en sachets ou en bouteilles stériles, pâtes sèches, riz, blé, farine, huiles, vinaigre, herbes et épices séchées, biscuits et céréales, chocolat, etc. Après ouverture, le contenu des conserves et les produits UHT rejoindront néanmoins le frigo.

De nombreux aliments craignent la lumière. C’est le cas en particulier des pommes de terre, des huiles riches en acides gras polyinsaturés, du vin et des légumes en conserves de verre. Si vous n’avez pas d’endroit adapté pour stocker les pommes de terre, ôtez-les des sacs plastiques et placez-les dans un sac en papier kraft ou en tissu, dans un endroit pas trop chaud de la cuisine.

Les fruits pourront être conservés de plusieurs manières. Si vous voulez les laissez mûrir, laissez-les bronzer au soleil ; mais s’ils doivent tenir plus longtemps, ils seront mieux au réfrigérateur (sauf les agrumes, pommes et bananes que vous laisserez juste dans un endroit frais et sec).

Les celliers et les caves constituent d’excellents lieux de conservation pour les produits d’épicerie et les fruits et légumes, à condition qu’ils ne soient pas humides. Les aliments y séjourneront à une température idéale, au sec, à l’abri de la lumière et des chocs thermiques.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?