Rythmes alimentaires

Qu’est-ce qu’un goûter équilibré ?

Le goûter pourra comporter un ou plusieurs de ces éléments.

  • Une boisson, de préférence peu sucrée, qui permettra de vous hydrater tout en vous procurant un effet de satiété. La tasse de thé des Britanniques est un bon exemple à suivre.
  • Un fruit, plutôt entier qu’en jus, pour profiter de l’effet rassasiant des fibres. Si la pause goûter se fait sur votre lieu de travail ou d’étude, emportez une pomme ou une compote, ou prenez un fruit de plus à la cantine à midi.
  • Un produit laitier, parce que c’est un des groupes d’aliments les plus fréquemment sacrifiés dans les repas principaux : yaourt, verre de lait ou portion de fromage.
  • Un produits céréalier pour l’effet rassasiant des sucres lents : quelques biscuits secs (pas trop sucrés), pain, céréales, crêpe, etc.

Vous attendiez autre chose ? Il est vrai que le goûter est généralement assimilé à une pause gourmande… Alors, en effet, pourquoi ne pas profiter de ce moment pour s’accorder un petit plaisir sucré ? C’est compatible avec un bon équilibre alimentaire, à condition de ne pas forcer sur le sucre aux autres repas, et de toujours associer ces sucres rapides à une source de sucres lents ou à un laitage.

Les becs sucrés pourront ainsi opter pour une barre de chocolat à glisser entre deux tranches de pain complet ou aux céréales, ou pour un yaourt nature avec un à trois biscuits au chocolat ou à la confiture. Ceux qui préfèrent le salé choisiront plutôt le mini sandwich pain-fromage. Enfin, ceux qui souhaitent réduire au maximum les calories sans ressentir la faim réaliseront un bon choix avec un gros bol de fromage blanc allégé auquel ils ajouteront des fraises, une salade de fruits frais ou une compote sans sucre ajouté.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?