Maigrir durablement

Si l’on n’est ni obèse ni en surpoids ?

Considérons le cas de Lisa. Elle pèse58 kg et son IMC est parfaitement normal. Mais elle peut se sentir mal dans sa peau, en désaccord complet avec l’image qu’elle se fait de la beauté. On pourra lui dire qu’elle est très jolie comme cela, que les hommes apprécient les formes généreuses, cela n’y changera rien : l’OMS montre plus de tolérance à l’égard les bourrelets que notre propre regard ! Certains nutritionnistes refuseront de répondre à la demande de Lisa puisqu’elle n’est manifestement pas en surpoids. C’est d’ailleurs ce qu’il faudrait faire si Lisa pesait 50 ou 52 kg, puisque son IMC serait à la limite inférieure. Mais le mal-être qui peut résulter de quelques kilos jugés superflus mérite que l’on cherche un compromis raisonnable.

Si Lisa pesait 52 kgà vingt ans, mais que ce poids n’est plus le sien depuis de nombreuses années, elle devra sans doute renoncer à sa ligne d’adolescente. Si en revanche elle a juste un peu trop profité des fêtes de fin d’année ou des vacances, elle pourra sans doute retrouver ses 52 kg, et viser à s’y maintenir grâce à une alimentation équilibrée et régulière. Il ne faut pas alterner sans cesse les périodes de régime et les phases d’excès, car cela renforce la résistance à l’amaigrissement. Mais il ne faudrait pas non plus laisser trop de kilos s’accumuler au fil des ans. C’est là qu’il convient de faire la part entre la prise de poids « normale » liée à l’âge et les kilos en trop.

Et si l’on a toujours été en surpoids ?

Il se peut que vous ayez toujours présenté un excédent de poids, installé depuis l’adolescence ou même avant. Vous ne pouvez donc connaître par avance le poids qui vous convient. Mieux vaut alors avancer par palier en vous fixant un premier objectif pas trop ambitieux, situé par exemple à la limite supérieure de la fourchette de poids idéale donnée par votre IMC. Dans le cas d’obésité ancienne et importante, il faut parfois savoir se contenter d’une perte de poids insuffisante pour rentrer dans les normes mais qui rendra la vie plus facile et méritera d’être vécu comme une grande victoire. Et dans tous les cas, le fait de ne plus grossir est déjà un succès.

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?