Comment maigrir

Un régime sans privation et sans stress

Placez le plaisir en première ligne : la lassitude est votre pire ennemie lorsque vous suivez un régime.

  • Ne vous privez d’aucun des « mauvais » aliments que vous appréciez vraiment ; réduisez seulement leur fréquence et leur quantité. Les bannir totalement provoquerait à terme une frustration insupportable, et vous replongeriez un jour ou l’autre dans les excès. Puisqu’il faut acquérir de bonnes et durables habitudes, autant commencer tout de suite. Vous êtes un fêlé du camembert et en consommez un demi par jour ? Réduisez votre ration à un huitième. Ce sera dur au début, vous déraperez peut-être un peu, mais vous finirez par vous y faire. Vous craquez pour le chocolat ? Intégrez-en un ou deux carrés à votre programme minceur quotidien, vous éviterez d’en rêver la nuit !
  • Permettez-vous un écart par semaine. Le week-end par exemple, accordez-vous un repas un peu moins « diététique », comme une pause bien méritée. En plus d’éviter la frustration, cela vous permettra de dédramatiser les écarts non programmés qui ne manqueront pas de survenir. Vous constaterez qu’un seul écart ne suffit pas à réduire à néant tous les efforts de la semaine. Ce qu’il faut fuir en revanche, ce sont les écarts répétés chaque jour.
  • Cuisinez ! Il n’y a rien de pire pour vous dégoutter d’un régime que de manger tous les jours la même nourriture insipide. Non seulement c’est la porte ouverte aux carences, mais un jour, l’aliment que vous avez placé au centre de vos repas (et que vous appréciez au début) vous deviendra insupportable et synonyme de privation. Profitez plutôt du régime pour découvrir de nouvelles saveurs et décrochez votre tablier de cuisinier.
  • Prenez le temps de déguster : mettez-vous à table, mangez lentement, soigner le décor et la présentation pour mieux apprécier ce que vous avez mis dans votre assiette, sans avoir besoin de vous resservir.

Est-il nécessaire d’avoir faim pour maigrir ?

Les premiers jours de régime peuvent s’accompagner d’une sensation de faim à certains moments de la journée. C’est normal, mais cela doit rester supportable. La faim disparaîtra assez rapidement, dès que vous commencerez à perdre du poids. Les corps cétoniques libérés lors de la dégradation de vos graisses de réserve vont vous aider : ils ont un léger effet euphorisant et coupent l’appétit. Mais attention, leur effet s’atténuera au bout d’un mois. C’est la raison pour laquelle le second mois de régime est le plus difficile : on maigrit moins vite, l’enthousiasme s’essouffle, et on a à nouveau faim !

Be Sociable, Share!
Article précédent :

Article suivant :

Une question, un commentaire ?

Vous devez tre connect pour poster un commentaire.


Copyright 2015 Diététique et santé
Qui sommes-nous ?